Violence verbale et physique pour des motifs homophobes, lesbophobes et transphobes

Que faire en tant que victime ?

APPELLE LA POLICE (101 OU TON COMMISSARIAT LOCAL)

  • Retiens le plus de détails possible (heure, lieu…).
  • Rassemble les noms et numéros de téléphone des témoins.
  • Rends-toi le plus vite possible au commissariat de police le plus proche ou au commissariat de police de ton choix. Dans la mesure du possible, demande à une personne de confiance de t’accompagner. Si tu as été victime de violence, la police est généralement le premier service que tu dois contacter, même si tu ne connais pas l’identité de ton agresseur. Tu as tout intérêt à déposer plainte le plus vite possible après les faits auprès du commissariat de police le plus proche ou du commissariat de police de ton choix pour permettre à la police de disposer d’informations précises, notamment l’heure, le lieu où se sont déroulés les faits, la description du suspect et les dommages que tu as subis.
  • Si tu n’oses pas porter plainte tout de suite, tu peux également le faire par la suite, en envoyant une plainte écrite à la police. Cette lettre devra contenir une description précise des faits, avec mention du lieu où ils se sont déroulés, de la date et de l’heure, du contexte, de l’absence ou de la présence de témoins et si possible, de l’identité de l’agresseur ou des agresseurs présumé(s).
  • Si tu as été victime de violence physique, consulte un médecin (ton médecin-traitant, ou le médecin des urgences) pour faire constater officiellement tes blessures et te faire délivrer un certificat médical. Si tu as été victime de violence sexuelle, ton médecin t’informera du traitement préventif (prévention post-exposition ou PEP) à prendre pour réduire les risques de contamination par le VIH.
  • Si tu as été victime de violence sexuelle, attends avant de prendre une douche ou de te changer pour éviter de compromettre des preuves importantes.

Pour un soutien psychologique, social et pratique, les personnes concernées peuvent s’adresser aux services d’assistance policière aux victimes

Tu es victime de transphobie et tu souhaites le signaler comme forme de discrimination? Contacte l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes

Adresse:  Rue Ernest Blerot 1, 1070 BRUXELLES
Tél. 0800/12 800

Site web http://igvm-iefh.belgium.be/fr

Formulaire de signalement : https://5085.f2w.fedict.be/fr/introduire_une_plainte

Si tu es victime de violence homophobe ou lesbophobe, signale-le au Centre interfédéral pour l’égalité des chances (UNIA)

Adresse: Rue Royale 138, 1000 BRUXELLES

Signaliser une discrimination: tel. 0800 12 800
Questions générales: tél. 02 212 30 00
Email info@unia.be

Site web http://unia.be/fr

Pour toute aide complémentaire en cas de violence homophobe ou lesbophobe

Maison Arc-en-Ciel de Bruxelles

Adresse: Rue du Marché au Charbon 42, 1000 BRUXELLES
Tél 02/503 59 90
Email info@rainbowhouse.be

Site web http://rainbowhouse.be/fr/home/

Tels Quels asbl

Adresse: Rue Haute 48, 1000 Bruxelles
Tél 02 502 00 70
Email service.social@telsquels.be

Site web http://telsquels.be/

Pour toute aide complémentaire en cas de violence transphobe

Genres Pluriels asbl : pour du soutien psychologique
Adresse: Rue du Marché au Charbon 42, 1000 BRUXELLES
Tél. 0487 63 23 43
Email contact@genrespluriels.be

Site web www.genrespluriels.be