Violence verbale et physique pour des motifs sexistes

Dans une société démocratique, tout le monde jouit des mêmes droits et des mêmes possibilités de les faire respecter. Certaines victimes refusent de porter plainte car elles ont peur ou pensent que cela ne sert à rien. Or rien n’est moins vrai. Plus il y a de plaintes enregistrées, plus la police et les autres instances peuvent intervenir efficacement contre ces formes de violence.

La violence sexiste verbale est également punissable par la loi. La loi contre le sexisme* définit comme punissable tout geste ou déclaration dans l’espace public ayant pour objet d’humilier quelqu’un en raison de son appartenance sexuelle.

Si une plainte est déposée, il y a donc davantage de chances que l’agresseur soit arrêté et puni.

Tu trouveras davantage d’informations à ce sujet via ce lien :

http://igvm-iefh.belgium.be/fr/publications/lutter_contre_le_sexisme_un_enjeu_pour_legalite_des_femmes_et_des_hommes

* Loi du 3 août 2014 relative à la lutte contre le sexisme dans l’espace public